L’honneur retrouvé et Le cavalier du désert

Plusieurs années ont passé après l’assassinat de son père Ted Hayden, devenu un homme, décide de retrouver le coupable. Il se battra pour que justice soit faite, mais aussi pour sauver l’honneur de sa famille et du frère qu’il n’a jamais connu. Ne vous fiez pas à ce scénario moralisateur, le film vaut mieux que ça. A ses débuts, John Wayne a tourné dans de nombreux westerns à petit budget où il tenait le rôle principal. » L’honneur retrouvé » fait partie de ceux-là. Tous ces films sont inédits chez nous, aussi bien à la TV qu’au cinéma. Une occasion unique de découvrir les indéniables qualités d’acteur du futur géant de l’Ouest. De plus, la réalisation de Bradbury est d’une redoutable efficacité et la musique de William Barber soutient sans redondance les scènes d’action. (Voir article dans ce numéro).

Le cavalier du désert

Cole Hardin est accusé à tort d’avoir volé un cheval. Devant être jugé par Roy Bean qui, à l’ouest de Pecos possède le monopole de la justice, il constate que l’homme de loi est épris de Lily Langtry, une femme que Cole connaît bien. En échange de sa liberté, il lui promet de lui remettre une boucle de cheveux de Lily… Tout au long de « Cavalier du désert », l’amour impossible de Bean revient comme un leitmotiv. La lutte qui oppose les fermiers aux éleveurs de bétail ainsi quels rivalité entre Cole et le juge viennent ponctuer cette idylle impossible. Ce western, l’un des plus représentatifs des années 40, s’inscrit comme un classique du genre, Fil à Film, qui ressort à la vente plusieurs films de Gary Cooper, renoue avec un genre que l’on a souvent tendance à oublier.« Le cavalier du désert » recelle peut-être de nombreux clichés, mais il n’en reste pas moins qu’il demeure un excellent film que chacun aura plaisir à (re)découvrir.

by Acote on mai 24th, 2014 in Divers

There are no comments.

Name*: Website: E-Mail*:

XHTML: You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>