Retour vers le futur

Les voyages forment la jeunesse, c’est connu. Mais quand ils se déroulent dans le temps, ils peuvent tout bouleverser. C’est un peu ce qui arrive au jeune McFly qui se trouve, à la suite d’un malheureux concours de circonstances, projeté des années 80 aux années 50, soit quelques mois avant sa naissance. Son intrusion dans cet espace-temps au volant d’une superbe voiture de sport, une Delorean, ne va pas sans poser de problèmes. McFly découvre que son père est un lâche ; quant à sa mère, elle n’a d’yeux que pour lui-même… son futur fils. Vous imaginez les conséquences… Les voyages à travers le temps sont un bon filon pour le cinéma. Qu’on se rappelle «C’est arrivé demain» ou «La machine à remonter le temps».Retour vers le futur Le film de Robert Zemeckis ne va pas faillir à la tradition. Il risque même de la revigorer. Ne serait-ce que parce que les deux époques qu’il nous offre sont suffisamment proches ou vivaces dans nos souvenirs pour que l’on s’y repère. Et puis, tout simplement, parce qu’il y a tout dans ce film pour nous plaire, l’humour (il faut voir un musicien noir du nom de Marvin Berry appeler son cou sin Chuck pour lui parler d’une musique que ce dernier va écrire quelques années plus tard, et autres petits délices de ce genre). Il y a aussi de l’action, juste ce qu’il faut pour pimenter une histoire fort bien construite et qui n’hésite pas à faire de superbes clins d’œil aux mythes (le savant fêlé est néanmoins sympathique). Et puis il y a de la musique, comme pour mieux marquer le tempo de ce film qui, a aucun moment ne manque de rythme. Spectacle total et garanti.

by Jice on avril 12th, 2015 in Hobbies

There are no comments.

Name*: Website: E-Mail*:

XHTML: You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>