Running man

Stephen King Stephen King est connu pour aborder tous les thèmes du fantastique les uns après les autres et les traiter à sa manière-forte, au demeurant. Son roman «Running man», publié sous le pseudo de Richard Bachman, ne fait pas exception à cette règle comme dans « La dixième victime », « Rollerbal »l ou « Le prix du danger », il s’agit de décrire une société future où se pratique un jeu mortel, retransmis d’ailleurs par la TV. Le policier Ben Richards (Arnold S.), récalcitrant à la dictature qui règne sur les Etats-Unis en 2019, est contraint de participer à l’un de ces jeux de gladiateurs bardés d’électronique.

Par la force, mais surtout par la ruse, il parviendra à vaincre les combattants professionnels et armés jusqu’aux dents qui lui sont tour à tour opposés, et à emporter en prime une ravissante latino-pulpeuse, Maria Conchita Alonso… olé ! Les combats avec l’homme-feu, l’homme aux tronçonneuses et l’homme électrique sont autant d’attractions aux multiples et délirants effets spéciaux. Tout ceci n’est pas désagréable à regarder dans la série « Dehors il pleut, j’sais pas quoi faire, les séries sur La 5 sont vraiment trop nulles ». C’est plutôt bien enlevé, avec de la violence où il faut et quant il faut, et surtout de l’humour forte ‘dose. Merci, Paul Michael Glaser.

by Acote on janvier 19th, 2014 in Divers

There are no comments.

Name*: Website: E-Mail*:

XHTML: You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>