Silence on tourne…

silence ça tourneLes longs manteaux de Gilles Béhat, avec Bernard Giraudeau, Claudine Ohana (Fechner Gaumont). Mon beau-frère a tué ma sœur de Jacques Rouffio, avec Michel Serrault, Michel Piccoli, Juliette Binoche (Gaumont). Flagrant désir de Claude Faraldo, avec Sam Waterston, Marisa Berenson, Bernard Pierre Donnadieu (UGC). La dernière image de Mohamed Lakdar Hamina, avec Michel Boujenah, Véronique Jannot, Jean Bouise (Art Edis).

Jamie Lee : j’aime

Jamie LeeElle possède un nom de sucre candi tendance marmelade : Jamie Lee. Elle est belle et, question talent, elle a de qui tenir : avec Tony Curtis et Janet Leigh comme parents, Jamie Lee Curtis ne pouvait décemment pas finir institutrice ou infirmière. Réputée pour jouer la comédie depuis le berceau, on a pu voir les talents de super Jamie dans des séries télévisées comme «Colombo», «Opération Petticoat» (avec daddy comme partenaire) ou dans la série «Love boat» (avec mummy comme partenaire). Elle apparaît ensuite dans «Drôles de dames» et «Buck Rodgers 25ème siècle». John Carpenter lui confie son premier rôle au cinéma. C’est «La nuit des masques» puis «The fog», deux films fantastiques. Jamie Lee devient l’une des vedettes les plus populaires du cinéma d’horreur, elle enchaîne avec «Le bal de l’horreur», «Le monstre du train», «Road games» et «Halloween Il». En 1983, elle change de registre et apparaît aux côtes d’Eddie Murphy dans «Un fauteuil pour deux» de John Landis. Pour ce rôle, elle obtient l’Oscar britannique. Aujourd’hui, avec «Perfect», Jamie Lee Curtis s’affirme comme une étoile montante et musclée du cinéma américain en donnant la réplique à John Travolta. Le plus «Perfect» des deux n’est pas celui qu’on croit !

by Jice on mai 19th, 2015 in Hobbies

There are no comments.

Name*: Website: E-Mail*:

XHTML: You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>